À Mathieu Hanotin, député de la Seine-Saint-Denis

Monsieur le député,

Vous avez récemment été élu dans notre circonscription. J’avoue que je n’ai pas voté pour vous. Bien que non communiste et proche du mouvement socialiste, j’ai souhaité renouvelé ma confiance en M. Braouezec, qui s’est tant investi pour une plus grande équité sociale, un partage des cultures et de la culture, une ouverture au monde, d’abord dans ma ville, Saint-Denis, puis via Plaine Commune.

Je vous adresse donc une lettre que j’aurais sans doute tournée différemment si elle lui avait été destinée. Nous ne nous connaissons pas, alors que je pourrais parler de ce qui va suivre en direct avec Patrick, au marché, à la boulangerie, devant la mairie…

Cela dit, je vous souhaite bien évidemment de réussir dans vos projets et d’accompagner la Seine-Saint-Denis vers le progrès social auquel nous aspirons tous.

La présente lettre est accompagnée d’un livret, que je vous demande de lire. Il y est question de l’accès au savoir, à la culture et du droit au partage des connaissances et des oeuvres. Il y est question de la réforme d’un droit d’auteur aujourd’hui dépassé. Sa réforme ne doit pas limiter nos droits ou réprimer l’accès au savoir, mais permettre à chaque citoyen de partager et communiquer librement sans être criminalisé.

La répression, aussi graduée soit-elle, ne peut empêcher une évolution inéluctable et indispensable pour l’accès au savoir pour tous. Le partage non marchand et la création artistique peuvent et doivent aujourd’hui coexister.

Internet est la plus grande médiathèque jamais créée. Partager cet espace d’expression est essentiel pour préserver un accès libre et égalitaire à notre domaine public. Favoriser le partage, c’est favoriser l’ébullition culturelle.

Il n’est pas question de demander aux artistes d’abandonner toute prérogative sur leurs œuvres au nom du partage. Ce serait contre-productif. Un artiste doit être reconnu et avoir l’exclusivité commerciale de l’utilisation de ses œuvres. Ce qu’il faut abandonner, c’est l’exclusivité diffusion, qui interdit aux particuliers d’échanger entre eux, sans but commercial, les fichiers qu’ils apprécient. Toutes les études montrent que les fichiers les plus partagés sont les plus achetés, selon un rapport de cause à effet assimilé depuis longtemps par certains producteurs de séries américaines ou de musique.

J’espère que vous prendrez la peine de découvrir ce livret.

Vous en souhaitant bonne lecture, je reste à votre disposition pour en parler plus avant.

Cordialement,

Marie-Anne

Commentaires !

Vous pouvez discuter en temps réel dans le webchat ou en pointant votre logiciel jabber sur polnetz@conference.sploing.be.

Vous pouvez aussi me contacter par mail à netz@sploing.be.

Mais surtout, contribuez !

Pourboire et parrainage

Pourboire

Sploing ! Bécassine wants your money

Bécassine vous propose de me donner quelques sous pour le temps et l'argent investi dans la rédaction de l'article que vous avez lu et la maintenance du blog aux adresses suivantes.

Pour chaque don je vous embrasse virtuellement et vous envoie un petit mot doux.

Si vous ne savez pas ce que sont des bitcoins, voici une foire aux questions et une présentation des logiciels disponibles.

Parrainage

Pour 0,02 BTC=1LTC=10000DOGE

Vous pouvez parrainer cet article ou un article déjà existant.

Pour 0,04BTC=2LTC=20000DOGE

Vous pouvez me demander de traduire un article dont vous serez automatiquement parrain. Envoyez-moi un mail à netz@sploing.be pour les détails.