Libérons la créativité des Français, réformons notre droit d’auteur obsolète !

Chèr(e) députée !

Le livret que vous recevez a été écrit et financé par des citoyens peu coutumiers des arcanes législatives, grâce à Internet. C’est sur Internet que nous avons joint nos efforts de réflexion pour l’écrire à plusieurs et sur Internet que nous avons lancé un appel à financement. Ce livret témoigne de l’efficacité d’Internet pour partager et travailler ensemble.

Le Partage. Voilà un mot que les derniers développements législatifs du droit d’auteur semblent abhorrer. Davdsi, Hadopi, Relire. Les exemples de lois luttant contre le bon sens pleuvent. Nous, citoyens, pensons que de telles erreurs sont dues à un déficit d’information. C’est pourquoi nous vous envoyons un livret qui détaille aussi simplement que possible ce que serait une vraie réforme positive du droit d’auteur.

Cette réforme faciliterait et encouragerait le partage car c’est là que se trouve l’actuel levier de croissance de l’économie de la culture. Google et Facebook l’ont déjà compris, eux qui proposent des plates-formes d’échange de contenus. C’est sur de telles plates-formes que, parmi la vaste production amateure aujourd’hui illégale, se détachent régulièrement quelques prodiges qui deviennent des artistes professionnels. Favoriser le partage, c’est donc favoriser l’ébullition culturelle.

Pour autant, il n’est pas nécessaire de demander aux artistes d’abandonner toute prérogative sur leurs œuvres au nom du partage. Ce serait contre-productif. Un artiste doit être reconnu comme un auteur et avoir l’exclusivité commerciale de l’utilisation de ses œuvres. Ce qu’il faut abandonner, c’est l’actuelle exclusivité absolutiste de diffusion, qui interdit aux particuliers de s’échanger entre eux, sans but commercial aucun, les fichiers qu’ils aiment. Toutes les études montrent que les fichiers les plus partagés sont les plus achetés, parce qu’il y a là un rapport de cause à effet que les producteurs de série américaines ont depuis longtemps bien compris.

Internet est là pour rester. Le Partage aussi. Quelques soient les lois liberticides et inapplicables que l’on puisse voter, elles seront des tentatives désespérées de colmatage d’un monde qui s’effondre. Nous vous proposons donc d’encourager les promesses de croissance que nous apporte l’avènement de cette nouvelle ère.

Pour que la France n’aille pas à rebours de l’Histoire, mais soit un précurseur dans le concert des nations.

Cordialement, Paul Neitse

Commentaires !

Vous pouvez discuter en temps réel dans le webchat ou en pointant votre logiciel jabber sur polnetz@conference.sploing.be.

Vous pouvez aussi me contacter par mail à netz@sploing.be.

Mais surtout, contribuez !

Pourboire et parrainage

Pourboire

Sploing ! Bécassine wants your money

Bécassine vous propose de me donner quelques sous pour le temps et l'argent investi dans la rédaction de l'article que vous avez lu et la maintenance du blog aux adresses suivantes.

Pour chaque don je vous embrasse virtuellement et vous envoie un petit mot doux.

Si vous ne savez pas ce que sont des bitcoins, voici une foire aux questions et une présentation des logiciels disponibles.

Parrainage

Pour 0,02 BTC=1LTC=10000DOGE

Vous pouvez parrainer cet article ou un article déjà existant.

Pour 0,04BTC=2LTC=20000DOGE

Vous pouvez me demander de traduire un article dont vous serez automatiquement parrain. Envoyez-moi un mail à netz@sploing.be pour les détails.