L’ACTA passe en plénière dans deux jours, contactez le Parlement

Le 4 juillet, le Parlement Européen votera sur l’ACTA. C’est le niveau final : ACTA passe ou trépasse. Nous, activistes, citoyens, militants, avons réussi à convaincre cinq commissions sur cinq. Voici venu le moment de donner le coup de grâce.

Tous les membres du Parlement et leurs assistants avec qui j’ai parlé m’ont dit la même chose: les courriels et coups de téléphone des citoyens ont fait toute la différence. Ce n’est pas évident de l’extérieur, mais l’influence de ces messages est plus forte que prévue.

À l’approche du vote final, prévu pour le 4 juillet, il serait facile de laisser retomber la garde. Mais c’est le meilleur moyen de se faire avoir. La bataille d’ACTA n’est pas terminée. Elle le sera mercredi, mais pas maintenant.

Il peut être difficile d’écrire à un eurodéputé pour se faire entendre. Mais croyez le ou non, ce sont des gens comme vous et moi, qui réagissent aux mails qu’ils reçoivent. Vous n’avez pas besoin d’être un expert pour leur faire part de vos préoccupations : dites au contraire ce que vous pensez. C’est la manière la plus directe et simple de les toucher

Bien sûr, «dire mot pour mot ce que l’on pense» est parfois contre-productif. Vous vous adressez à quelqu’un dans le cadre de son métier. Même si son métier est de vous représenter les injures, menaces et outrages à la bienséance sont inutiles. Au contraire, ces gens essayent de bien faire leur boulot. Aidez-les donc à être le meilleur eurodéputé qu’ils peuvent

Voici le temps venu d’envoyer vos courriels à tout le parlement.

M. Falkvinge a mis en place un alias mail qui redirige vers tous les eurodéputés : europarl-all@falkvinge.net. Si vous préférez leur envoyer votre mail vous-même, cliquez sur ce lien qui contient toutes les adresses courriels des eurodéputés, ou alors sur ce lien qui ne contient que la liste des députés pro-acta, à savoir ceux du groupe Conservateurs et réformistes européens et du Parti populaire européen. Vous pouvez aussi télécharger cette deuxième liste au format texte ou csv.

Maintenant, faites attention : ce courriel que vous rédigerez sera envoyé à jusqu’à 750 députés. Un courriel personnel décrivant ce que vous ressentez sera le plus efficace, et je vous encourage largement à procéder ainsi plutôt qu’à utiliser le modèle ci-dessous. Il existe même des députés qui pensent que lorsque trop de mails identiques arrivent dans leur boîte de réception, il s’agit d’une attaque en déni de service, plutôt que l’expression des citoyens.

Envoyez votre courriel maintenant !

Vous pouvez (et devriez) envoyer votre courriel même si vous n’habitez pas dans l’Union Européene. ACTA ne concerne pas que l’Europe.

[Pourquoi
nous disons Non à
ACTA ?]

Si vous vivez en Europe, je vous suggère fortement d’envoyer un courriel comme celui-ci :

Rejet de l’ACTA en plénière

(English below/Deutsch unten)

Chers eurodéputés,

En tant que citoyen européen, je vous demande de rejeter ACTA lors de la séance plénière qui aura lieu le 4 juillet.

Ce traité vise à restreindre les libertés civiles des Européens et notre souveraineté au profit des compagnies américaines et d’intérêts étrangers. Il vise à empêcher toute réforme du droit d’auteur ou du système de brevet, au détriment de l’innovation et de la culture européenne. Il a été rédigé en secret, avec pour but de sanctuariser les oligopoles et monopoles actuels.

Le but de l’Europe devrait être de se battre pour être compétitive, mais pas de sauvegarder des vieilles structures déjà en voie de disparition, et nous devrions être fier de l’héritage des Lumières : les libertés civiles doivent être respectées en ligne comme hors ligne.

Faites en sorte que nous nous souviendrons du jour du rejet d’ACTA, le 4 juillet, comme d’un jour où l’Europe a privilégié ses intérêts à ceux des américains. Nous devons être indépendants, et en être fiers.

Très cordialement, [Votre nom], [Votre pays].

P.S.: J’ai entendu dire que certains eurodéputés pensaient être victimes d’attaques de masse lorsqu’ils recevaient de nombreux mails identiques. J’ai certes utilisé un modèle de lettre pour exprimer mes préoccupations, mais celles-ci n’en sont pas moins réelles.


Sehr geehrte Damen und Herren Abgeordnete des Europaparlaments,

Als Bürger Europas, bitte ich sie in der Plenarsitzung vom 2.-5. Juli gegen den ACTA Vertrag zu stimmen.

Dieses Abkommen wurde entwickelt um die Bürgerrechte in Europa zu beschränken sowie die Souveränität Europas zu beschneiden mit dem Ziel, amerikanische Unternehmen zu stärken. Absicht des Vertrages ist es alle notwendigen Reformen des Urheber- und Patentrechts zu verhindern, was sich innovationsfeindlich auswirken würde. Zustande kam der Vertrag im Stillen, im Geheimen, um die nächste Unternehmer-Generation daran zu hindern, die derzeitigen Marktführer mit besseren Produkten und Dienstleistungen zu überflügeln.

Europa sollte für Wettberwerb stehen, nicht für das Konservieren überholter Strukturen, wir sollten stolz sein auf unsere Erbe und unsere Vergangenheit, auf die erkämpften Bürgerrechte, sie gelten offline und online.

Lassen sie uns den Tags der Abstimmung, vermutlich den 4. Juli, feiern als Tags der europäischen politischen Unabhängigkeit von amerikanischen Sonderinteressen. Und der europäischen Würde.

Mit freundlichen Grüßen,

[Name], [Land]


Dear Member of the European Parliament,

As a citizen of Europe, I urge you to reject the ACTA treaty in the plenary session on July 2-5.

It is a treaty designed to curtail Europe’s civil liberties and our European sovereignty to benefit American corporations and foreign special interests. It is designed to lock out any and all necessary reforms of the copyright and patent structures to benefit European culture and innovation. It is designed in bad faith, in secret, to prevent the next generation of entrepreneurs from displacing the current kings of the hill with better products and services.

Europe should strive for being competitive, not for safeguarding old structures that are already obsolete, and we should be proud of our Enlightenment heritage of respecting civil liberties - no matter if they are exercised on- or offline.

Let the scheduled date of the vote, July 4, be a date when we celebrate Europe’s political independence from American special interests. We need to feel and establish that independence - and that dignity.

Sincerely,

[your name]

[your country]

P.S.: I have understood that some MEPs have voiced concerns that mails like this one would be part of an automated process, and even regarded it as a form of attack, in that sense. I want to underscore that this mail is not part of an automated process. I may be using a sample letter to voice my concerns, but the concerns are no less real just because I paste somebody else’s words for my concerns into my own e-mail program.

I am not an attack - I am a European voter, pleading for my representatives to represent me against US businesses. (For the technically inclined, the mail headers will show that the identical copies you may have received of this sample letter were all sent manually, one by one, by different people.)

Si vous habitez hors Union Européenne, je suggère le modèle suivant :

Rejet du traité ACTA

(English below)

Cher eurodéputé,

Je suis un citoyen de [votre pays], et je suis de près le chemin d’ACTA en Europe. Vous avez peut-être entendu des négociateurs dire qu’ils représentaient mon pays. Je tiens à dire que c’est faux : la rédaction du projet d’ACTA n’a pas été prise en main par les gens que nous avons élu et qui nous gouvernent, et je n’ai jamais souscrit à ce traité. Au contraire, ce projet a été rédigé en secret par des industries dépassées par le progrès qui veulent sanctuariser leurs parts de marché, et ce contre la volonté des citoyens et des entrepreneurs dans le monde.

C’est pourquoi je rallie les citoyens européens qui s’opposent à ce traité. Il s’agit d’un problème mondial.

Je vous demande de rejeter ACTA, et ce non seulement pour les citoyens européens, mais aussi pour l’innovation dans mon propre pays : ACTA verrouille les positions des industries des années 70 et 80, au détriment des entrepreneurs qui veulent percer. Au lieu de proposer des meilleurs services, ces industries agissent en désespoir de cause, n’hésitant pas à sacrifier nos libertés individuelles. Nous en paierons tous le prix, citoyens d’Europe ou d’ailleurs.

Le monde attend la décision du Parlement Européen. Nous vous demandons de choisir l’avenir, non le passé, et de voter le rejet d’ACTA.

>Très Cordialement, [Votre nom], [Votre pays].

Dear Members of the European Parlament,

I am a citizen of [your country], and I am following the ACTA process in the European Union closely. You may have heard from negotiators claiming to represent me by name of my country. I wish to make clear that they do not represent me: the drafting of ACTA has not been handled by people I have elected, nor given my consent to. Rather, this has been driven by old and obsolete industries who want ACTA to legislate their place in their market, legislate it against the citizens and entrepreneurs of the world.

In this, I stand with the citizens of Europe who have rallied against the treaty. This is a global and important matter.

I urge you to reject ACTA, not just for the citizens of Europe, but for those of the world, including me. It locks in an old regime of industries and prevents necessary rejuvenation: it is the industries of the 1970s and 1980s that are fighting against the entrepreneurs who would take their place in a market economy. Rather than competing with better products and services, they go this route in desperation. Also, in this fight, the world’s civil liberties are happily sacrificed by the old monopolistic industries, clamoring for more monopolies and harsher enforcement. The payment comes from us all in forms of our fundamental freedoms – not just as citizens, but as builders of the global economy.

ACTA lives or dies globally with the consent of the European Parliament. The world is watching – the next generation of citizens and entrepreneurs is watching. I ask you to vote for the future, rather than the past. Reject ACTA. Vote for the European Parliament to withhold its consent.

Sincerely,

[your name]

[your country]

Voilà. Nous sommes arrivés au dernier tour de piste. Dans deux jours, le vote du Parlement à Strasbourg sera un moment de vérité. Si nous arrivons à faire rejeter ACTA, une nouvelle ère s’ouvrira, où la liberté du net pourra regagner ses droits.

Aidez-nous/aidez-vous à ce que ce 4 juillet soit un jour où nous célébrerons la primauté des intérêts européens sur les intérêts américains, et où le monde nous suivre !

Commentaires !

Vous pouvez discuter en temps réel dans le webchat ou en pointant votre logiciel jabber sur polnetz@conference.sploing.be.

Vous pouvez aussi me contacter par mail à netz@sploing.be.

Mais surtout, contribuez !

Pourboire et parrainage

Pourboire

Sploing ! Bécassine wants your money

Bécassine vous propose de me donner quelques sous pour le temps et l'argent investi dans la rédaction de l'article que vous avez lu et la maintenance du blog aux adresses suivantes.

Pour chaque don je vous embrasse virtuellement et vous envoie un petit mot doux.

Si vous ne savez pas ce que sont des bitcoins, voici une foire aux questions et une présentation des logiciels disponibles.

Parrainage

Pour 0,02 BTC=1LTC=10000DOGE

Vous pouvez parrainer cet article ou un article déjà existant.

Pour 0,04BTC=2LTC=20000DOGE

Vous pouvez me demander de traduire un article dont vous serez automatiquement parrain. Envoyez-moi un mail à netz@sploing.be pour les détails.