Manifestants à louer, pour la bonne cause bien sûr

Je suis quelqu’un qui plaide pour que les gens s’engagent, pour qu’ils s’occupent des affaires de notre petit État et n’acceptent pas sans broncher tout ce qui leur est dit. Je crois que le pouvoir peut aussi venir d’en bas et pas uniquement d’en haut. Mais je sais aussi que ce n’est pas évident, et plutôt pas très excitant, que de se bouger un dimanche après-midi au dépens de sa liberté pour aller en ville et porter une pancarte bricolée pendant trois heures. « Ça ne change rien ! » affirment les citoyens cyniques. Une nouvelle plateforme pourrait débloquer la situation en proposant de rémunérer l’engagement des gens, sur www.demonstrantenmieten.de ( manifestants à louer ) Non, ce n’est pas un poisson d’avril en retard.

Il semble que l’idée n’est pas nouvelle, comme Jürgen Vielmeier le fait remarquer. Selon Vielmeier il y a déjà eu la grève des médecins pendant laquelle des médecins ont engagé des chômeurs pour marcher avec eux en blanc. Ou la visite de Mahmud Ahmadinedjad à New-York.

Frida
Jolt

Demonstrantenmieten.de ne fait donc que se laisser porter par la vague et propose des manifestants à louer pour 10 € de l’heure pour un étudiant jusqu’à un forfait journalier à 250€ (+les frais de dossier). Ainsi, ceux qui ont peur que leur propre manifestation n’ait pas assez d’écho peuvent se procurer des personnes comme Frida Jold pour 60€ par demi-heure pour protester contre le prix du lait, les mauvais traitements des animaux ou la fourrure. Et celui qui pense que c’est très cher, se trompe. Parce que non seulement Frida est toute équipée, mais en plus elle est même « apte aux interviews ». Oyez, oyez.

Derrière le projet se cache Tim Rohrer. L’idée lui est venue lorsqu’il a appris dans son entourage que quelqu’un était devenue manifestante professionnelle. Rorher a développé dans la foulée. Que toutes les demandes de manifestants ne soient pas sérieuses est évident. Certaines idées sont tellement invraisemblables qu’il faut se forcer. Mais le développeur propose quelques bons exemples et se propose pour 10€ de l’heure, pour la bonne cause bien entendu.

Mais au fond de quoi s’agit-il ? Quelle est la motivation d’une manifestation où personne n’est vraiment là pour la cause ? Est-ce que « s’engager » n’en devient pas ridicule ? Je vois déjà les politiques se rouler par terre et relativiser les nombres de manifestants :

« ACTA ? Ce sont surtout des retraités et des étudiants là pour gagner un peu d’argent. »

Pour le dire de manière tout à fait claire : Je trouve honteux une telle commercialisation de nos moyens de lutte pour nos droits. Et quoi encore ? Électeursàlouer.de ? Je suis peut-être étroit d’esprit. Peut-être qu’un tel site n’a pas d’avenir parce que les citoyens seraient honteux de commercialiser ainsi leur citoyenneté. Peut-être qu’une telle incitative sera conspuée sur la place publique. Mais si ce n’est pas le cas, alors nous n’avons plus besoin de nous étonner si nos politiques nous mènent par le bout du nez. Parce que nous l’aurons mérité.

Commentaires !

Vous pouvez discuter en temps réel dans le webchat ou en pointant votre logiciel jabber sur polnetz@conference.sploing.be.

Vous pouvez aussi me contacter par mail à netz@sploing.be.

Mais surtout, contribuez !

Pourboire et parrainage

Pourboire

Sploing ! Bécassine wants your money

Bécassine vous propose de me donner quelques sous pour le temps et l'argent investi dans la rédaction de l'article que vous avez lu et la maintenance du blog aux adresses suivantes.

Pour chaque don je vous embrasse virtuellement et vous envoie un petit mot doux.

Si vous ne savez pas ce que sont des bitcoins, voici une foire aux questions et une présentation des logiciels disponibles.

Parrainage

Pour 0,02 BTC=1LTC=10000DOGE

Vous pouvez parrainer cet article ou un article déjà existant.

Pour 0,04BTC=2LTC=20000DOGE

Vous pouvez me demander de traduire un article dont vous serez automatiquement parrain. Envoyez-moi un mail à netz@sploing.be pour les détails.